Formation professionnelle du salarié : l’employeur négligent est tenu d’indemniser

La Cour de Cassation vient de rappeler les obligations de l’employeur en matière de formation professionnelle.

Le fait pour un salarié de n’avoir jamais demandé à bénéficier de son droit individuel à la formation (DIF) ni d’un congé individuel de formation (CIF)  ne libère pas l’employeur de son obligation d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi, prévue à l’article L.6321-1 du Code du travail.

A défaut le salarié négligé, a le droit d’être indemnisé.

Dans le cas d’espèce, une salariée n’avait bénéficié que d’une demi-journée de formation professionnelle en 26 ans de carrière, et sollicitait en conséquence une indemnisation.

Cette demande avait été rejetée par la Cour d’Appel aux motifs de l’absence de toute demande du salarié au titre de son DIF ou de son CIF.

La Cour de cassation censure cette décision : faute de formation , l’employeur négligeant est tenu d’indemniser le salarié, même en l’absence de toute demande de DIF ou de CIF.

L’employeur a donc tout intérêt à proposer régulièrement au salarié des formations sans attendre que ce dernier en fasse lui-même la demande.

Cass.soc. 24 juin 2015 n°13-28784

Partager cet article

Les dernières actus

Congés payés : le silence de l’employeur vaut acceptation

L’organisation des départs en congés ressort du pouvoir de l’employeur ; le salarié ne peut donc pas en principe fixer lui-même ses dates de congé, ni a fortiori s’absenter sans autorisation préalable de l’employeur. En pratique, les salariés soumettent...

Inaptitude et dispense de reclassement

La Cour de cassation vient certainement de mettre fin au débat sur la nécessité, pour l’employeur, de consulter, ou non, le CSE pour recueillir son avis sur un reclassement que l’avis d’inaptitude l’a dispensé d’effectuer précisant que l’état de santé du salarié...

Focus : Clause de non-concurrence

Par un arrêt du 26 janvier 2022 (n° 20-15.755), la Cour de cassation a précisé sa jurisprudence relative à la clause de non concurrence :  Clause de non-concurrence : la contrepartie financière ouvre droit à congés payés. Dans cet arrêt, la Cour de...