Congé de paternité : Une nouvelle formule plus avantageuse à compter du 1er juillet 2021

Un décret du 10 mai 2021 (Décret n° 2021-574 du 10 mai 2021) a modifié le régime du congé paternité.

Désormais, pour les naissances intervenant à partir du 1er juillet 2021, la durée du congé paternité est portée à :

  • 25 jours calendaires pour une naissance simple ;
  • 32 jours calendaires pour des naissances multiples.

Ce dispositif est applicable même aux enfants nés avant le 1er juillet 2021 mais dont la naissance était supposée intervenir à partir de cette date.

Désormais, le congé doit être pris dans un délai de 6 mois suivant la naissance de l’enfant.

Cependant, ce délai peut être reporté dans deux cas :

ð  en cas d’hospitalisation de l’enfant : le congé paternité pourra être pris dans les 6 mois suivant la fin de l’hospitalisation.

ð  en cas de décès de la mère : le congé peut être pris dans les 6 mois suivants le congé postnatal.

Pour rappel, le bénéficiaire du congé de paternité est protégé contre le licenciement sauf en cas de faute grave, faute lourde ou même lorsqu’il y’a une impossibilité de maintenir le contrat de travail sans lien avec le congé de paternité.

Partager cet article

Les dernières actus

Congés payés : le silence de l’employeur vaut acceptation

L’organisation des départs en congés ressort du pouvoir de l’employeur ; le salarié ne peut donc pas en principe fixer lui-même ses dates de congé, ni a fortiori s’absenter sans autorisation préalable de l’employeur. En pratique, les salariés soumettent...

Inaptitude et dispense de reclassement

La Cour de cassation vient certainement de mettre fin au débat sur la nécessité, pour l’employeur, de consulter, ou non, le CSE pour recueillir son avis sur un reclassement que l’avis d’inaptitude l’a dispensé d’effectuer précisant que l’état de santé du salarié...

Focus : Clause de non-concurrence

Par un arrêt du 26 janvier 2022 (n° 20-15.755), la Cour de cassation a précisé sa jurisprudence relative à la clause de non concurrence :  Clause de non-concurrence : la contrepartie financière ouvre droit à congés payés. Dans cet arrêt, la Cour de...