AVANTAGES CATEGORIELS ET EGALITÉ DE TRAITEMENT

Les avantages émanant d’une convention collective ou d’un accord collectif, accordés à des salariés issus d’une même catégorie professionnelle, sont présumés justifiés au regard du principe d’égalité de traitement, depuis une série d’arrêts rendus en date du 27 janvier 2015, par la chambre sociale de la Cour de cassation.

Par un arrêt récent en date du 8 juin 2016, la chambre sociale est venue étendre cette solution aux avantages catégoriels accordés à des salariés, certes d’une même catégorie professionnelle mais occupant des fonctions distinctes.

La charge de la preuve se trouve ainsi inversée.

L’employeur bénéficiant d’une présomption de justification, il appartiendra à celui qui conteste une disposition conventionnelle de rapporter la preuve  que « celle-ci est étrangère à toute considération de nature professionnelle ».

Cass.soc.8 juin 2016. 15-11324

 

Amélie Nouel, Avocat à la cour

www.caravage-avocats.com

Droit social

 

 

Work vector designed by Freepik

Partager cet article

Les dernières actus

Congés payés : le silence de l’employeur vaut acceptation

L’organisation des départs en congés ressort du pouvoir de l’employeur ; le salarié ne peut donc pas en principe fixer lui-même ses dates de congé, ni a fortiori s’absenter sans autorisation préalable de l’employeur. En pratique, les salariés soumettent...

Inaptitude et dispense de reclassement

La Cour de cassation vient certainement de mettre fin au débat sur la nécessité, pour l’employeur, de consulter, ou non, le CSE pour recueillir son avis sur un reclassement que l’avis d’inaptitude l’a dispensé d’effectuer précisant que l’état de santé du salarié...

Focus : Clause de non-concurrence

Par un arrêt du 26 janvier 2022 (n° 20-15.755), la Cour de cassation a précisé sa jurisprudence relative à la clause de non concurrence :  Clause de non-concurrence : la contrepartie financière ouvre droit à congés payés. Dans cet arrêt, la Cour de...