ANNULATION DE L’AUTORISATION DE LICENCIEMENT D’UN SALARIÉ PROTEGÉ : QUELLE INDEMNISATION EN CAS DE DÉPART A LA RETRAITE ?

Le salarié protégé licencié en vertu d’une autorisation administrative ultérieurement annulée, qui a fait valoir

entre temps ses droits à la retraite, ne peut demander sa réintégration dans l’entreprise.

Il peut néanmoins prétendre à une indemnité égale aux rémunérations qu’il aurait dû percevoir de son éviction

jusqu’à l’expiration du délai de deux mois à compter de la notification de la décision d’annulation, sous déduction

des pensions de retraite perçues pendant la même période, sauf s’il atteint, avant cette date, l’âge légal de mise à la retraite d’office.

Ayant constaté que le salarié avait fait liquider ses droits à la retraite à la suite de son départ de l’entreprise,

et qu’il avait atteint l’âge de 70 ans, la cour d’appel a fixé à bon droit cette indemnité à une somme égale aux rémunérations

qu’il aurait dû percevoir de son éviction jusqu’à la date de cet anniversaire (Cass. soc. 8-7-2020 no 17-31.291).

Si la règle de la déduction des pensions n’est pas nouvelle, c’est la première fois que la Cour précise que la période

de réparation du préjudice couverte par l’indemnité prend fin si le salarié atteint l’âge légal de mise à la retraite.

Partager cet article

Les dernières actus

Congés payés : le silence de l’employeur vaut acceptation

L’organisation des départs en congés ressort du pouvoir de l’employeur ; le salarié ne peut donc pas en principe fixer lui-même ses dates de congé, ni a fortiori s’absenter sans autorisation préalable de l’employeur. En pratique, les salariés soumettent...

Inaptitude et dispense de reclassement

La Cour de cassation vient certainement de mettre fin au débat sur la nécessité, pour l’employeur, de consulter, ou non, le CSE pour recueillir son avis sur un reclassement que l’avis d’inaptitude l’a dispensé d’effectuer précisant que l’état de santé du salarié...

Focus : Clause de non-concurrence

Par un arrêt du 26 janvier 2022 (n° 20-15.755), la Cour de cassation a précisé sa jurisprudence relative à la clause de non concurrence :  Clause de non-concurrence : la contrepartie financière ouvre droit à congés payés. Dans cet arrêt, la Cour de...